Chapitres

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Ancien Testament

Nouveau Testament

Outils multitraductions

Romains 1. 1-32 (DarbyR)

Introduction de l’épître : 1. 1-17 Présentation de l’évangile : 1. 1-17 1. L’évangile de Dieu : 1. 1-15

1 Paul, esclave de Jésus Christ, apôtre appeléa, mis à part pour l’évangile de Dieu 2 (qu’il avait auparavant promis par ses prophètes dans de saintes Écritures), 3 concernant son Fils de la descendance de David selon la chair, 4 démontréb Fils de Dieu, en puissance, selon [l’]Espritc de sainteté, par la résurrection des mortsJésus Christ notre Seigneur 5 par qui nous avons reçu grâce et apostolatd en vue de [l’]obéissance de [la] foi pour son nom parmi toutes les nations 6 (au milieu desquelles vous êtes vous aussi des appelés de Jésus Christ), 7 à tous les bien-aimés de Dieu qui sont à Rome, saints appelése : Grâce et paix à vous, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ !

8 Tout d’abord, je rends grâces à mon Dieu par Jésus Christ pour vous tous, parce que votre foi est publiée dans le monde entier. 9 En effet, Dieu m’est témoin, lui que je sers dans mon esprit dans l’évangile de son Fils, que sans cesse je fais mention de vous, 10 demandant toujours dans mes prières si, d’une manière ou d’une autre, il me sera un jour accordé par la volonté de Dieu d’aller vers vous. 11 Car je désire ardemment vous voir, afin de vous faire part de quelque don de grâce spirituel, pour que vous soyez affermis, 12  c’est-à-dire pour que nous soyons ensemble encouragés au milieu de vous, vous et moi, chacun par la foi qui est dans l’autre. 13 Or je ne veux pas que vous ignoriez, frères, que je me suis souvent proposé d’aller vers vous (et j’en ai été empêché jusqu’à présent), afin de recueillir quelque fruit parmi vous aussi, comme parmi les autres nations. 14 Je suis débiteur envers les Grecs comme envers les Barbaresf, envers les sages comme envers les inintelligentsg : 15 ainsi, autant qu’il dépend de moi, je suis tout prêt à vous annoncer l’évangile, à vous aussi qui êtes à Rome.

2. L’évangile de la puissance et de la justice de Dieu : 1. 16-17

16 En effet, je n’ai pas honte de l’évangile , car il est [la] puissance de Dieu pour sauver quiconque croit, le Juif d’abord, et aussi le Grech. 17 Car [la] justice de Dieu y est révélée sur la base de la foii, pour la foi, ainsi qu’il est écrit : « Or le juste vivra de foi »j. Partie doctrinale : 1. 18 - 11 L’état moral de l’homme, coupable devant Dieu : 1. 18 - 3. 20 1. La colère de Dieu révélée du ciel : 1. 18 18 Car [la] colère de Dieu est révélée du ciel contre toute impiété et toute iniquité des hommes qui possèdent la vérité tout en vivant dans l’iniquité ; 2. La culpabilité des païens : 1. 19-32 19 parce que ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste parmi eux, car Dieu le leur a manifesté : 20 en effet, depuis la création du monde, ce qui ne peut pas se voir de lui, [c’est-à-dire] à la fois sa puissance éternelle et sa divinité, se discerne au moyen de l’intelligence, d’après les choses crééesk, de sorte qu’ils sont inexcusables ; 21 parce que, ayant connu Dieu, ils ne l’ont pas glorifié comme Dieu et ne lui ont pas non plus rendu grâces, mais ils se sont égarésl dans leurs raisonnements, et leur cœur privé d’intelligence a été rempli de ténèbres : 22 se prétendant sages, ils sont devenus fous, 23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en la ressemblance d’une image d’homme corruptible, d’oiseaux, de quadrupèdes, de reptiles ! 24 C’est pourquoi aussi Dieu les a livrés, dans les convoitises de leurs cœurs, à l’impureté, qui aboutit à déshonorer entre eux leurs propres corps 25 eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge et ont vénéré et servi la créature plutôt que celui qui l’a créée, lui qui est béni éternellement. Amen ! 26 C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions déshonorantes, car leurs femmes ont changé les relations naturelles en celles qui sont contre nature ; 27 et pareillement aussi les hommes, laissant les relations naturelles avec la femme, se sont enflammés dans leur convoitise l’un envers l’autre, commettant l’infamie, hommes avec hommes, et recevant en eux-mêmes la juste rétribution de leur égarement. 28 Et comme ils n’ont pas jugé bon de garder la connaissance de Dieu, Dieu les a livrés à un esprit réprouvém pour pratiquer ce qui ne convient pas. 29 Ils sont remplis de toute sorte d’injustice, de perversité, de cupidité, de méchanceté, pleins de jalousie, de meurtres, de querelles, de tromperie, de mauvaises mœurs, rapporteurs, 30 médisants, haïssables pour Dieu, insolents, hautains, vantards, ingénieux pour le mal, désobéissants à leurs parents, 31 sans intelligence, sans loyauté, sans affection naturelle, sans miséricorde. 32 Bien qu’ils aient connun la juste sentence de Dieu qui déclare dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les pratiquent, mais encore ils trouvent leur plaisir en ceux qui les commettent.


  • a. c.-à-d. : apôtre par l’appel de Dieu.
  • b. ou : déterminé, établi.
  • c. ou : [l’]esprit, c. -à. -d. : aussi bien le Saint Esprit lui-même que l’état de l’âme caractérisé par sa présence et sa puissance (voir 8. 9, 15, et notes).
  • d. mission d’apôtre (ou : d’envoyé de Dieu).
  • e. c.-à-d. : saints par l’appel de Dieu.
  • f. pour les Grecs et, à leur suite, les Romains, était barbare tout étranger à leur langue et à leur culture ; voir 1 Corinthiens 14. 11.
  • g. ou : envers les savants comme envers les ignorants.
  • h. litt. : [la] puissance de Dieu en salut à quiconque croit, au Juif d’abord, et aussi au Grec.
  • i. ou : sur le principe de la foi, cette expression est rendue à la fin du verset par : de foi.
  • j. ou : par la foi (Habakuk 2. 4).
  • k. voir Psaume 19. 1-4.
  • l. ou : se sont rendus vains.
  • m. c.-à-d. : à une intelligence pervertie, dénuée de sens moral.
  • n. litt. : eux qui ayant connu.
navigate_before navigate_next translate settings arrow_upward