Chapitres

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

Ancien Testament

Nouveau Testament

Outils multitraductions

2 Corinthiens 10. 1-18 (DarbyR)

Le serviteur de Christ, son ministère et ses épreuves : 10 - 13 Les épreuves de Paul en face des opposants : 10 - 11 1. Douceur et fermeté : 10. 1-2

1 Moi-même, Paul, je vous exhorte par la douceur et la bonté du Christmoi qui, au milieu de vous, suis d’une apparence réservée, mais qui, absent, use de hardiesse envers vous –, 2 je vous en supplie : que je n’aie pas, lorsque je serai présent, à user de hardiesse, avec cette assurance dont j’entends faire preuve, avec détermination, contre certains qui estiment que nous marchons selon la chaira. 2. Les lettres de Paul et sa présence ; une même autorité : 10. 3-11 3 Car même en marchant dans la chairb, nous ne combattons pas selon la chair ; 4 les armes de notre guerre, en effet, ne sont pas charnelles, mais puissantes par Dieu pour la destruction des forteresses, renversant les raisonnements 5 et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, amenant toute pensée captivec à l’obéissance du Christ, 6 étant prêts à punir toute désobéissance, après que votre obéissance aura été rendue complète.

7 Vous regardez à l’apparence !d Si quelqu’un a la conviction d’appartenir à Christ, qu’il fasse encore en lui-même cette réflexion : Comme il appartient à Christ, [nous lui appartenons] nous aussi. 8 Car même si je tire un peu plus de gloire de l’autorité que le Seigneur nous a donnée, pour votre édification et non pour votre ruinee, je n’ai pas à en rougir. 9 Je ne veux pas avoir l’air de vous effrayer par mes lettres ; 10 car ses lettres, affirme-t-on, ont du poids et de la force, mais sa présence personnelle est faible et sa parole méprisable. 11 Celui qui parle ainsi doit estimer quef, tels nous sommes en parole par nos lettres, étant absents, tels aussi nous sommes en actes, étant présents. 3. Le serviteur et le domaine de son service : 10. 12-18 12 Nous ne prétendons pas, en effet, nous mettre au rang de certains qui se recommandent eux-mêmes, ni nous comparer à eux ; mais eux, qui se prennent eux-mêmes pour mesure et se comparent à eux-mêmes, manquent d’intelligence. 13 Pour nous, nous n’allons pas nous glorifier dans ce qui dépasse la mesure, mais selon la mesure du champg [de travail] que le Dieu de mesure nous a départi en nous faisant parvenir jusqu’à vous. 14 Car nous ne dépassons pas nos limites, comme si nous n’étions pas parvenus jusqu’à vous : de fait, nous sommes même arrivés jusqu’à voush pour vous annoncer l’évangile du Christ. 15 Nous ne nous glorifions pas dans ce qui dépasse la mesure, dans les travaux des autres ; mais nous avons l’espoir, vu les progrès de votre foi, d’être abondamment agrandis au milieu de vous, dans notre champ, 16 pour porter l’évangile au-delà de chez vous, non pour nous glorifier de ce qui est déjà préparé dans le champ des autres. 17 Mais que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur ; 18 car ce n’est pas celui qui se recommande lui-même qui est approuvé, mais celui que le Seigneur recommande.


  • a. c.-à-d. ici : selon nos penchants naturels.
  • b. c.-à-d. : vivant dans la condition d’homme.
  • c. mot employé pour désigner un prisonnier de guerre.
  • d. ou : Regardez les choses en face !
  • e. pour vous édifier, non pour vous abattre ; comp. 13. 10.
  • f. litt. : Qu’un tel (homme) estime ceci, que.
  • g. litt. : canne (à mesurer), règle, ici et v. 15 et 16.
  • h. ou : nous y sommes même arrivés les premiers.
navigate_before navigate_next translate settings arrow_upward